Synthèse Charles

 

Synthèse Charles

 

Introduction

 

Dans les cadres des TPE de l'année 2011-2012 ,constituant le groupe 32, Léopold et moi-même, Charles, avons travaillé en collaboration. Former un groupe de 2 élèves partait d'une volonté commune, chacun connaissant la capacité d'investissement de l'autre et nos domiciles respectifs se trouvant non loin. Le binôme s'est constitué plusieurs fois notamment lorsque l'objectif correspondait en la réalisation d'un projet conséquent. Cela visait à optimiser nos chances de réussite, tout désaccord avec une troisième personne était ainsi évité. Tout au long de cette période de TPE, nous avons été encadré par Mr Denis et Mr Monfort. Notre dossier s'est établi autour de la problématique suivante : « Comment le chocolat participe t-il au phénomène de tonicité, de bien-être et de lutte contre la dépression, dans son action sur le cerveau ? » qui s'intègre au thème « santé et bien-être ». Cette synthèse s'organise autour du plan suivant :

  • I-Choix du sujet

  • II-Recherches

  • III-Production

  • Bilan personnel

  • Bibliographie

 

I-Choix du sujet

 

Le choix du thème fût périlleux. En effet, trois séances ont été nécessaires à sa découverte. Lors de la première, le 23 septembre, nous nous sommes tournés dans un premier temps vers les bateaux, et entre autres vers le fonctionnement de leurs moteurs ainsi que vers le phénomène de propulsion sur l'eau. Cela représentait un sujet intéressant et pertinent quant à la localisation du lycée, Saint Nazaire se trouvant être un des plus grands ports Français. Nous avions réfléchi à plusieurs problématiques cependant, une seule matière, la physique , se trouvait concernée. Au cours la seconde séance, ce furent les écrans tactiles qui attirèrent notre attention. Le fait de déplacer une image par simple contact du doigt avec l'écran était intriguant, cependant tout comme notre projet précédent nos recherches nous conduisent à un processus complexe qui ne satisfait qu'une seule et unique discipline. De plus, l'avis de nos professeurs n'encourageait pas la poursuite de ces deux thèmes. Ce fut au cours de la troisième séance que le sujet devint clair. Quelque minutes sur internet confirmaient notre volonté : Le chocolat constituerait le thème central de notre production, et s'articulerait autour deux disciplines : la Physique-Chime et la SVT. Nous trouvions intéressant d'analyser les propriétés d'un produit consommé quotidiennement tel que le chocolat, ainsi que de connaître le bien-être engendré par sa consommation.

 

II-Recherches, élaboration d'une problématique et d'un plan

 

Nous avons ensuite élaboré une première problématique : « Quels sont les effets du chocolat sur l'organisme ?», qui suite à la réunion de l'ensemble des professeurs (TPE série S), est jugée trop vague. Des notions concernant le produit nous permettent de réajuster celle-ci : « Outre ses effets anti-stress, le chocolat peut-il être considéré comme un anti-dépresseur ? ». Cependant lors de notre seconde concertation avec nos professeurs référents, un nouveau bilan négatif ressort de cet échange : le plan établi s'apparente davantage à un exposé, qu'a un raisonnement scientifique et rigoureux qu'exigent les « Travaux Personnels Encadrés ». Par la suite, au cours des séances suivantes, dans la prise d'information étoffant nos carnets de bords, des termes revenaient avec insistance telles que la théobromine, la caféine, les phényléthylamines ou encore la sérotonine. De nombreux sites internet ont été visités dans le cadre des prémices de nos TPE : documentation, et recherches d'informations . Une fois nos grandes parties ciblées , nous avons donc filtré ces recherches, et nous sommes enfin parvenus à notre problématique finale : Comment le chocolat participe t-il au phénomène de lutte contre l'état dépressif, de tonicité et de bien-être dans son action sur le cerveau ? ». Puis, les derniers détails du plan peaufinés, nous nous répartissons le travail à accomplir. Les parties suivantes me reviennent : fonctionnement du cerveau, dopamine et système de récompense, la théobromine, la caféine ainsi que la bibliographie. La charge de travail est décuplée, notre groupe n'étant composé que de deux élèves. Les sujets ont nécessité une analyse approfondie. En effet, pour parvenir à l'explication du « circuit de récompense » et de la « transmission de l'influx nerveux », il a fallu étudier en profondeur le mécanisme ainsi que les liens entretenus avec les substances chimiques citées ci dessus. Ce sont ces processus neuronaux qui constituent les fondations de notre production. C'est autour de ceux-ci que s'articulent les différentes parties. Ces recherches ont été menées à terme au moyen de longues heures de travail et d'effort. Il en est de même pour les travaux réalisés sur les neurotransmetteurs et autres molécules. J'ai notamment établi à l'aide de  « Paint » des schémas illustrant les différents mécanismes concernant l'influx nerveux afin de faciliter leur compréhension pour une personne étrangère au sujet. L'assemblage et la mise en forme finale ont été très longues. Afin d'agrémenter nos recherches, nous avons, lors de la dernière séance, réalisé une expérience d'extraction de la théobromine, mettant en évidence le composant dans le chocolat. Les vacances de Noël ont permis la finalisation de notre dossier. Au terme de celui-ci, nous pouvons affirmer que les composants du chocolat que nous pensions à l'origine des phénomènes de tonicité, de bien-être et de lutte contre la dépression chez la personne qui le consomme, entrainent bel et bien des vertus positives sur l'humeur, grâce à leur action sur le cerveau ( entre autre l'activité neuronale). Ceci aura nécessité un très gros investissement personnel et collectif.

(Certaines sources qui nous ont aidés dans nos travaux se situent dans la partie Bibliographie.)

 

III-Production

 

Notre support de production, tout au long des séances de « Travaux Pratiques Encadrés » semblait déterminé, le Powerpoint constituant un outil informatique pratique, accessible, simple d'utilisation et percutant, notamment en vue de la présentation finale. Cependant, au début des vacances de Noël, dans un souci d'originalité, nous nous sommes concertés quant à la création d'un site internet regroupant l'intégralité de nos recherches : expériences, paragraphes etc..., cela représentait un projet plus ambitieux, se démarquant. De même, certaines de nos navigations sur internet, nous avaient permis de constater l'efficacité du site web (présentation des recherches) dans le domaine des TPE. Nous avons donc entrepris sa création via « e-monsite » (http://www.e-monsite.com/). Dans le but de rendre nos travaux sur deux supports distincts, nous nous sommes répartis la création de ces derniers. Léopold serait ainsi responsable du powerpoint (support papier), et moi-même de la création du site (support informatique-internet). Cependant, chacun n'aurait pu mener à bien la tâche qui lui incombait sans l'aide de l'autre. Ces documents seront complétés au fur et à mesure de l'avancement de nos recherches, chacun apportant sa contribution à la production.

 

Bilan personnel

 

Les TPE m'ont beaucoup apporté. Outre l'autonomie qu'elle nécessite, le développement d'un raisonnement scientifique est nécessaire afin de mener à terme le projet. En effet, une analyse rigoureuse de certains mécanismes tels que ceux du circuit de récompense et de transmission de l'influx nerveux, ainsi que la mise en lien avec des composants chimiques extérieurs (théobromine, caféine …) qui les sollicitent, ont été des passages obligatoires. Elle forge l'esprit déductif, le raisonnement mais aussi la prise d'initiative, l'esprit de groupe ainsi que le mental. Effectivement, faire abstraction du stress et passer outre les déceptions sont indispensables. Ces « Travaux Personnels Encadrés» ont été une étape enrichissante, dont certaines connaissances pourront sans doute être réinvesties dans notre parcours scolaire futur, et dont les valeurs tel que l'effort nous seront bénéfiques très prochainement.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×